Renée Larochelle

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/10

Renée Larochelle puise son inspiration dans la nature et le monde animal. Son traitement demeure simple et dépouillé, inspiré par la représentation picturale des Premières Nations. Sa carrière de biologiste et chercheure a une forte influence sur sa pratique de la céramique venue plus tard. Ainsi on remarque dans son travail de céramiste, sa volonté d'exprimer son attrait et son respect pour la nature, les animaux et la complexité de la vie.

Les effets de terres craquelées, fissures, crevasses, sillons, vagues qu'on retrouve dans ses pièces sont des représentations de la nature qui nous entoure, et le fait de laisser l'argile à l'état brut ajoute une intention de proximité avec la matière, la terre. Le motif animalier, quant à lui, demeure simple et dépouillé, de façon à lui donner plus de force et de présence. Cette expression se concrétise par l’élément essentiel, la texture que Renée Larochelle imprègne dans la terre obtenant ainsi des effets de terres craquelées, sillons, fissures, crevasses, vagues qui sont autant d’ouvertures par lesquelles pénètrent le regard.

Que ce soit pour les céramiques utilitaires ou d'expression, le traitement du motif et de la surface demeure simple et dépouillé. Tournage, façonnage, texture de la terre par différentes techniques, motifs gravés, utilisation d'engobes et glaçures, cuisson cône 6 au four électrique sont autant de méthodes, de techniques favorisant l’incarnation du respect de la nature de Renée Larochelle. Le nom de sa marque, la chouette poterie, une de ses premières pièces façonnées à l’aide de colombins, décorée d’une chouette, démontre sans conteste son amour de la nature.